[3 Mots Du Moment] Indirection, Délégation, Amender

Dans cette rubrique je présente 3 mots que j’aime ou déteste, que je prononce trop ou que je viens d’apprendre.

Dans cette rubrique je présente 3 mots que j’aime ou déteste, que je prononce trop ou que je viens d’apprendre. Mes 3 mots du moments concernent la conception et l’architecture logicielle. Je les utilise en programmation à deux, en séance d’architecture, avant d’entamer une fonction ou durant la mêlée quotidienne.

Indirection

Souvent utilisé avec “Niveau”.

Péjoratif : “On a trop de niveaux d’indirection. Il y a trop de couches entre l’API et son implémentation. Il faut simplifier.”

Positif : “Grâce à cette façade on expose pas directement l’implémentation, on fait une indirection qui nous laisse de la souplesse.”

Délégation

Dans la même veine. Un bon moyen d’ajouter une indirection.

Surtout en Objective-C, l’héritage est vraiment une solution inconfortable. Alors on use et abuse des délégués. C’est un super moyen de passer les responsabilité aux bons objets. C’est aussi une alternative aux notifications globales. Parfois seul un délégué doit être prévenu, pas besoin de diffuser un message à tous les potentiels classes intéressées.

Amender

Toujours en Objective-C, un bon moyen de ranger le code, faciliter la maintenance et pratiquer le TDD c’est d’utiliser des Category. On amende la classe pour ajouter les méthodes sur un sujet précis (aspect présentation, persistance, etc…)

Autre contexte : dans notre pratique de SCRUM, lorsqu’un bug est trouvé sur une tâche on amende le post-it pour signaler un problème (en gros on ajouter un autre post-it qui explique le bug)

Comment un Monty Python trouve ses idées

Voici l’extrait d’une conférence fabuleuse donnée par l’ex Monty Python John Cleese au World Creativity Festival.
Que ce soit pour la création d’entreprise, la dramaturgie ou l’ingénierie (3 de mes passions), le problème est le même : la créativité n’a rien de magique. Pas besoin de vivre une vie de bohème, de boire toute la journée en insultant les passants d’une main et en rédigeant des poèmes de l’autre. Il existe des méthodes pour stimuler la créativité et faire venir les idées.

Si tu ne trouve pas de solution : va te coucher !

Avez-vous déjà testé cette méthode ? Après avoir lutté sur un problème : la solution vient lorsque l’on arrête de chercher. C’est parce que notre esprit se relâche et récupère des éléments de réflexions ailleurs qui viennent alimenter la solution, sans même y pense, en dormant par exemple. Cependant ça ne marche pas à tous les coups pour moi.

Laisse ton esprit trouver les solutions tout seul

J’aime ce qu’il dit à propos de la vie actuelle : nous sommes sur-occupés. Nous ne laissons jamais notre esprit se reposer, vagabonder. Téléphone, baladeur, télévision, internet, lecture : j’ai tendance à me saturer. Solution : faire le nettoyage, débrancher twitter, s’éloigner d’internet.  Parce que sinon notre esprit n’a jamais le loisir d’assembler de nouvelles idées, de récupérer de nouveaux éléments pour ensuite résoudre des problèmes.

Ne te fais pas interrompre

Evident mais tellement vrai : le téléphone sonne ou quelqu’un rentre dans la pièce pendant que je déboggue un programme ou que je conçois une architecture pour mes classes et tout est à refaire.
Parfois cela nous parait normal : mais au moment de reprendre ce qu’on faisait, c’est très difficile.

Réserve toi du temps et de l’espace pour créer

Encore une fois évident mais très dur à réaliser. Pour moi les meilleurs moment de création était dans des jardins publics ou même sur le quai d’un métro. Le problème c’est que dans le monde du travail, sans même parler des open space, le simple fait de partager son bureau peut gêner. J’utilise de la musique assez forte pour m’isoler. Mais parfois je devrais simplement chasser mon collègue et fermer mon bureau à clé…

Mon seul regret est que Cleese n’aborde pas les notions de travail en groupe dans cette vidéo. Ce qui est magnifique avec les Monty Python c’est cette capacité de plusieurs acteurs talentueux à créer ensemble.

Et vous ? Comment faites vous pour trouver des idées ? Pour vous isoler ?

GribouilleTop : je dessine sur mon bureau et j’en suis fier

La créativité passe par la possibilité de confronter ses idées, notamment en les dessinant très vite. Et jusqu’à aujourd’hui, entre collègues on dessine surtout… sur du papier.
Alors que faire pour ne pas user 3 tonnes de papier pour des schémas “aussitôt fait, aussitôt jetés” ? Comment maintenir une liste de choses à faire urgentes, sans écrire dans un fichier qu’on ne retrouve jamais, ou dans un cahier qu’on laisse fermer ?
Le GribouilleTop est la réponse. L’expression “faire un schéma sur un coin de table” prend tout son sens.
Mais avant de vous présenter mon invention IN.CR.OY.AB.LE, une petite saynète s’impose :

La créativité passe par la possibilité de confronter ses idées, notamment en les dessinant très vite. Et jusqu’à aujourd’hui, entre collègues on dessine surtout… sur du papier.

Alors que faire pour ne pas user 3 tonnes de papier pour des schémas “aussitôt fait, aussitôt jetés” ? Comment maintenir une liste de choses à faire urgentes, sans écrire dans un fichier qu’on ne retrouve jamais, ou dans un cahier qu’on laisse fermer ?

Le GribouilleTop est la réponse. L’expression “faire un schéma sur un coin de table” prend tout son sens.
Mais avant de vous présenter mon invention IN.CR.OY.AB.LE, une petite saynète s’impose :

Continue reading “GribouilleTop : je dessine sur mon bureau et j’en suis fier”